La Fraternité saint Martin de Tours est le signe visible d’un chemin de fraternité et de foi. Ce chemin est vécu et partagé avec et à partir de personnes vivant des situations de pauvreté, de fragilité et d’exclusion.

Ce projet s’inscrit au cœur de la mission de l’Eglise diocésaine.

1 – Un projet qui a germé

La Fraternité saint Martin de Tours a été créée officiellement par Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin le 11 novembre 2013. En germe depuis plusieurs années dans le diocèse, elle a commencé à mûrir au cours de la démarche « Diaconia 2013, Servons la fraternité ».

2 – Cheminer avec saint Martin de Tours

Le centre du message de saint Martin est la rencontre vitale et décisive avec le Christ réel dans le prochain. Martin partageant son manteau demeure l’icône et le signe de la charité. Les membres de la Fraternité saint Martin de Tours souhaitent marcher dans les pas de saint Martin en vivant de sa foi et de son engagement.

3 – Ses convictions

La parole des plus pauvres est précieuse

Les personnes qui vivent la souffrance de l’exclusion, du rejet, de la maladie, de la précarité, sont celles qui peuvent le mieux en parler. Elles ont quelque chose à dire de leur expérience humaine et spirituelle. Elles ont un regard sur Dieu et sur Jésus qu’elles nous font découvrir.

Leur témoignage de foi est indispensable : il n’y a pas d’Eglise de Jésus-Christ sans l’accueil de ce témoignage. La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres, mais elle doit aussi être annoncée par les pauvres.

La présence des plus pauvres est enrichissante

La compétence des petits et des pauvres et leur vision du monde est aussi essentielle que la compétence des savants pour progresser dans l’intelligence de la foi.

Partager la parole de Dieu avec les plus pauvres conduit à des échanges qui permettent de créer des liens pour entrer dans une logique d’alliance.

Parce que nous n’avons pas tous le même langage ou les mêmes codes, cela nous invite à repenser notre manière de faire, à nous décentrer et à oser innover. C’est un appel à se laisser transformer et à grandir les uns par les autres.

Avec des sensibilités différentes, nous nous retrouvons en communion.

4 – Ses vocations 

A partir du partage de la Parole, la Fraternité saint Martin est un projet de vie fraternelle qui fait se rencontrer des personnes très différentes, avec une attention aux plus fragiles. Ainsi ce projet participe à la transformation sociale. La Fraternité saint Martin permet de :

  • Se soutenir fraternellement, se ressourcer, se visiter ;
  • Proposer des temps de rencontre fraternelle, de fête pour se connaître, partager,
  • s’ouvrir aux autres ;
  • Inviter et mettre en lien ceux qui ont à cœur de vivre la fraternité avec les plus pauvres ;
  • Ouvrir des espaces de partage de la parole de Dieu et de témoignage de foi des plus pauvres ;

5 – Être membre

Etre membre de la Fraternité saint Martin, c’est entrer dans un chemin de fraternité.

A titre individuel ou au nom d’un groupe existant, les membres de la Fraternité saint Martin sont ceux qui vivent une expérience spirituelle de fraternité avec des personnes en fragilité, ou qui souhaitent en vivre une. Chaque participant aux rencontres de la Fraternité peut devenir membre. En photo, ci-contre, les premiers membres de la Fraternité. Mgr Aubertin leur a remis la médaille de la Fraternité le 11 novembre 2013.

La médaille de la Fraternité remise à une vingtaine de personnes, le 3 juillet 2016, à Marmoutier, à l’occasion de la « Saint Martin d’été ».

6 – Ici et là-bas

La Fraternité saint Martin de Tours existe à la fois au niveau local et au niveau du diocèse

Dimension locale

Des fraternités locales permettent d’enraciner spirituellement les actions de la diaconie diocésaine sur un territoire particulier ou dans un secteur spécialisé de la pastorale.

Parce que ce sont de petits groupes, les fraternités locales permettent aux personnes en fragilité, là où elles vivent, de prendre la parole et leur place, dans une relation bienveillante. Les fraternités locales veillent à être en lien avec les communautés paroissiales dans un esprit de service réciproque.

Dimension diocésaine

  • Les « rendez – vous de la Fraternité saint Martin  »

Ils ont lieu tous les mois et demi à la Maison diocésaine « Le Carmel » (13 rue des Ursulines à Tours). Au programme : partage de la Parole, partage du repas, temps festif, échanges .

  • Un rassemblement diocésain

Une fois par an, un temps festif est proposé pour tisser le réseau des fraternités.

  • Le Festival saint Martin – Festival du partage

C’est un temps de fête avec les plus pauvres autour de saint Martin, le 11 novembre : repas, concert, musique, jeux, parade, célébration à la cathédrale.  

CONTACTS

Emmanuelle Chailleu

Coordinatrice de la Fraternité saint Martin de Tours

Tél. 06 87 38 41 05

Courriel : diaconie37@gmail.com

Brigitte Bécard

Déléguée épiscopale à la solidarité

Tél. 06 84 22 37 09

Courriel : brigittebecard@free.fr

Translate »