Il y a 20 ans, le pape Jean-Paul II célébrait, à Tours, la messe du XVIe centenaire de la mort de saint Martin…

Né à des centaines de kilomètres d’ici, en Hongrie, où je viens de me rendre, saint Martin parcourut des distances considérables pour « annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres ». Après sa mort, son culte se répandit non seulement en France, mais dans toute l’Europe. La puissance durable de son rayonnement joua un rôle important dans la conversion du roi Clovis et dans vie du peuple français. Des milliers d’Eglises et de paroisses reçurent le nom de Martin.

Translate »